Zone franche : Zone de Libre-échange continentale africaine

La nouvelle zone franche récemment créée dans la Corne de l'Afrique rend un peu plus concrète la Zone de libre-échange continentale. L'adhésion de l'Afrique du Sud et de quatre autres pays permet de rendre possible la circulation des marchandises du nord au sud en passant par le flanc est du continent.

EN signant le 1er juillet 2018 en Mauritanie, l'Accord de libre-échange, l'Afrique du Sud contribue à accélérer la concrétisation de cette zone. Deux géants de l'économie africaine, le Nigeria et l'Afrique du Sud étaient réticents à l'idée de s'engager dans la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). De quoi amener certains à s'interroger sur la pertinence d'une zone de libre-échange, sans les deux premières économies du continent.

Avec l'adhésion de l'Afrique du Sud, le processus de gestation de la ZLEC, au centre des échanges des chefs d’Etat et de gouvernements à l’occasion du 31e sommet de l’Union africaine (UA) à Nouakchott, se débarrasse donc de quelques doutes. C’est le président Cyril Ramaphosa en personne, apprend-on, qui a paraphé le document à Nouakchott. Et ce, malgré les réticences du Nigeria au sujet de l'enjeu de la ZLEC. Seulement 16 % du commerce des pays africains s’effectuent ainsi avec d’autres pays du continent, loin derrière l’Asie (autour de 50 %) et l’Europe (près de 70 %).

Innocent M'BADOUMA

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.