Ventes d’unités Edan : Jackpot pour Airtel Money

ses 800 000 abonnés, le service Airtel Money, lancé en 2012, en partenariat avec BGFIBank, s’impose désormais comme l’une des solutions les plus attractives et les moins contraignantes de règlement de factures.

Selon une étude réalisée par le service économique de la France en Afrique centrale, rapporte l’agence Ecofin, Airtel Money a réalisé en 2016 des ventes d’unités Edan (unités d’électricité prépayées) de près de 2 milliards de francs par mois. Soit 24 milliards de francs sur l’exercice 2016.

Une performance exceptionnelle réalisée grâce à son réseau constitué de 900 partenaires à travers le pays, et qui en fait aujourd’hui le leader des opérateurs de la finance mobile au Gabon.

En effet, grâce à l’interface des services que sont le transfert d’argent, les paiements, le retrait d’argent, les services bancaires, la consultation de comptes et de facture ainsi que l’achat de crédits divers, les abonnés peuvent effectuer des transactions financières par téléphone, en toute sécurité.

Pour plusieurs entreprises, notamment du secteur bancaire, l’option Airtel Money a permis de densifier leur activité, tout en fluidifiant l’affluence dans les agences.

C’est le cas notamment d’Ecobank, où Airtel Money a lancé des services de consultation de solde, de transactions et transferts d’argent du compte Ecobank vers leur compte Airtel Money. Mais également de BGFI Bank.


MSM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.