Usine d'huile de palme d'Awala : "L'or rouge" qui a changé le quotidien des populations

sûr, l'usine de production d'huile de palme d'Awala, implantée dans les environs de Kango, à une centaine de kilomètres au sud-est de Libreville, a changé le quotidien de nombreux habitants du département du Komo-Kango.

Les populations vivant ici étaient en effet, jadis, en proie à une paupérisation quasi-endémique, du fait du manque d'unités industrielles productives. L'arrivée des palmeraies et la production de l'huile de palme, encore appelée " or rouge ", auront donc radicalement changé le sort des habitants du coin. « Avant l'arrivée d'Olam ici, la contrée était dépourvue d'activités durables pourvoyeuses d'emplois. C'est grâce aux activités de pêche artisanale qu'on joignait occasionnellement les deux bouts. Encore fallait-il être pêcheur », se souvient une autochtone de Kango, aujourd'hui employée d'Olam.

La zone d'Ayem-Bokoué et ses environs était ainsi quasiment sinistrée. Le chômage frappait les jeunes. Mais depuis quelques années, avec la création des plantations de palmier à huile et de l'usine, le département s'est, pourrait-on dire, converti à l'industrie. Kango a retrouvé beaucoup de vitalité. « Des petits commerces ont poussé aux alentours. Des jeunes ont trouvé de l'emploi, des constructeurs de maisons ont trouvé des locataires pour leurs logements », explique une résidente du village Ayem-Bokoue.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.