Tronçon routier Ntoum-Pont Agoula : La fin du calvaire !

Le ministre d’État, ministre des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, Jean-Pierre Oyiba, s'est rendu le mercredi 28 mars 2018, avec toute son équipe, à Ntoum et Kango pour s’enquérir de l’état d'avancement des travaux de traitement des bourbiers et autres nids-de-poule sur cet axe routier.

Un linéaire hautement stratégique pour notre pays, mais devenu, au fil du temps, un véritable calvaire pour les usagers. Cette visite fait suite à celle effectuée le 13 mars par les services techniques dudit ministère, en mission d'inspection et d’évaluation du niveau de dégradation de l'axe PK27-PK80.

De cette visite-évaluation, il est ressorti que le tronçon Ntoum-Pont Agoula est le plus dégradé, et nécessite donc que les bourbiers et autres nids-de-poule qui le jonchent soient traités en urgence.

Ainsi, le 23 mars dernier, les experts des Travaux publics, appuyés par les services du Génie militaire, sous le contrôle de l'Agence nationale des grands travaux d'infrastructures (ANGTI), se sont déployés sur un linéaire de 34 km pour procéder au curage, au rechargement en matériaux latéritiques et à la pose de bétons bitumineux.

Willy NDONG

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.