Transport : Trans'Urb en piste

Transport : Trans'Urb en piste

La société gabonaise des transports urbains (Trans'Urb) devra répondre aux défis de la mobilité de la population de Libreville. La création de Trans'Urb a été entérinée durant le Conseil des ministres du 31 janvier 2020.

Le gouvernement vient d'entériner le projet d'ordonnance portant création et organisation de la Société gabonaise des transports urbains (Trans'urb). La décision a été prise vendredi 31 janvier dernier, lors du Conseil des ministres. Le communiqué dudit Conseil de ministres indique que "la société aura pour mission, le transport des populations en zone urbaine et interurbaine. Son équipe dirigeante sera composée d'un conseil d'administration, d'une direction générale et d'un service de contrôle budgétaire".

Le problème de transport au Gabon est source d'angoisse pour beaucoup de citoyens. Le coût du trajet variant selon l'humeur des transporteurs urbains et à la tête du client. L'adoption du projet d'ordonnance marquerait-elle l'étape finale du long processus de création de cette société très attendue, au regard des besoins en la matière ?

Faut-il le rappeler, la toute première annonce de la création de Trans'Urb date du 16 juin 2019. Lors d'une conférence de presse en octobre 2019, l'ancien ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, avait tenté de justifier le retard accumulé, affirmant que la création effective de cette entreprise était imminente.

Dans la foulée, une annonce de recrutement de plusieurs conducteurs de bus avait été émise. Le ministère des Transports avait lancé un appel à candidatures pour le recrutement de plus de 350 conducteurs-receveurs dans le cadre du démarrage des activités de Trans’Urb.

Cette fois, tout devrait désormais être effectif.



Georges-Maixent NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.