Transport maritime : Soutien aux opérateurs économiques

le but d’accroître la compétitivité des opérateurs économiques, le président de la chambre de commerce du Gabon (CCG), Jean-Baptiste Bikalou, et la directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Liliane Nadège Ngari Onanga Y Obeghe, ont signé, le 24 mai dernier, à Libreville, un mémorandum d’entente.

 

Cette convention favorisera la mise en place d’un plan d’actions communs, afin de répondre aux problématiques auxquelles se trouvent confrontées les entreprises dans les domaines du transport et du commerce international.

« La convention que nous signons ce jour traduit l’engagement de nos deux structures, qui sont des démembrements de l’Etat, à utiliser au mieux nos ressources et synergies, pour offrir un service et un accompagnement efficient aux opérateurs économiques de notre pays, à notre économie et, donc, à nos compatriotes », a souligné Jean-Baptiste Bikalou.

La chambre de commerce et le CGC, qui ont une vision commune d’offrir des services aux chargeurs sur l’ensemble du territoire national, sont conscients de ce que le transport et la logistique sont des secteurs complexes en pleine mutation et très réglementés, car constituant un enjeu stratégique en termes de service, d’organisation et de coût pour les entreprises.

AEE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.