Transport ferroviaire : La Setrag entend améliorer l'efficacité de son activité

La ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo, a effectué, récemment, une visite d'inspection du chemin de fer, d'Owendo à Franceville. Elle a pu ainsi s'enquérir de l'état des cinq tronçons qui composent les 644 km de cette ligne ferroviaire construite entre 1974 et 1986, exploitée actuellement par la Société d'exploitation du transgabonais (Setrag).

La membre du gouvernement était accompagnée notamment du directeur général de cette entreprise, Patrick Claes, et du secrétaire du Comité de privatisation, Félix Onkeya. La première étape de cette inspection a été la visite du chantier de renouvellement de la voie ferrée à Booué.

A l'issue de ces deux premières visites, Estelle Ondo a eu ces mots : « Le chef-lieu du département de la Lopé est le point de départ du programme de remise à niveau de la voie ferrée, arrêté entre l'Etat et la Setrag pour les sept prochaines années. » Ce programme se chiffre à 207 milliards de francs.

C'est pourquoi Booué accueille l'usine de production de traverses en béton armé de type bi-blocs, qualifiées par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). « Elle est opérationnelle depuis un an et emploie une centaine de personnes dont la moitié est recrutée localement », a assuré Patrick Claes. Qui a expliqué que ces traverses en béton armé vont remplacer celles en bois sur l'ensemble du réseau, avec une incidence sur les coûts de maintenance, qui seraient ainsi revus à la baisse.


G.R.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.