Transport aérien : Vers la réduction du nombre de vols

Transport aérien : Vers la réduction du nombre de vols

La pandémie du coronavirus (Covid-19) pourrait profondément impacter le secteur du transport. Vendredi dernier à 18 heures, une réunion de crise s'est tenue à ce sujet au ministère des Transports à Libreville. Autour du ministre Léon Armel Bounda Balonzi, plusieurs responsables de compagnies aériennes dont ceux d'Air Côte d’Ivoire et d'Air France.

Il fallait aviser rapidement ces opérateurs économiques sur les dispositions que le gouvernement gabonais compte appliquer dans ce secteur pour réduire les risques de propagation du virus. En effet, à défaut de clouer complètement les avions au sol, et permettre à ces entreprises de fonctionner tout de même, le nombre de vols sera réduit. Unanimement, ces responsables ont demandé que les mesures qui seront prises soient appliquées à toutes les compagnies aériennes desservant le Gabon.

Notons qu’Air France fait partie des compagnies à gros risques, vu son intense activité au Gabon et le niveau d'évolution de la maladie en France. À l’issue de la réunion, son directeur, qui a refusé de répondre aux questions de la presse, semblait visiblement très inquiet sur les mesures que l'État compte prendre.

Mais quelle que soit la compagnie aérienne, l'horizon ne s'annonce pas favorable. Une simple réduction du nombre de vols aura inévitablement de lourdes conséquences financières pour les compagnies aériennes.



Georges-Maixent NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.