Transgabonaise : les impacts environnementaux évalués par la SAG

Transgabonaise : les impacts environnementaux évalués par la SAG

La Société autoroutière du Gabon (SAG) vient de présenter les mesures d’atténuation et de bonification des impacts des travaux figurant dans le Plan de gestion environnemental et social (PGES) du projet de réhabilitation et d’exploitation de la Transgabonaise sur le tronçon PK 24-PK 50 de l’étape 1

La Société autoroutière du Gabon (SAG) vient de présenter les mesures d’atténuation et de bonification des impacts des travaux figurant dans le Plan de gestion environnemental et social (PGES) du projet de réhabilitation et d’exploitation de la Transgabonaise sur le tronçon PK 24-PK 50 de l’étape 1. C'était au cours de consultations organisées à Ntoum. En présence des représentants de la DGEPN, des TP, de l’Urbanisme, du Haut-Commissariat à l’environnement et au cadre de vie, et des autorités préfectorales et municipales.

Les travaux de construction du tronçon allant du PK 24-PK 50.1 devraient être réalisés par la société AFCONS, sélectionnée suite à un appel d’offres. Ils incluent la reprise de certains carrefours, la rénovation de la voirie et du système de drainage des eaux pluviales avec dédoublement des voies entre le PK 24 et le PK 40.2 et le réaménagement du tronçon PK 40.2 – PK 50.1 dans son emprise actuelle. Aussi, la SAG assure-t-elle mener à bien ce projet et souligne que l’attribution du contrat pour le tronçon PK 24 – PK 105 a été faite, incluant un calendrier d’exécution. L’équipement est arrivé sur la base d’AFCONS et les travaux devraient démarrer au 1er trimestre 2 021 sur la zone PK 50-PK 105. Ils le seront pour la zone PK 24-PK 50 au courant du 3e trimestre.

S'agissant des personnes touchées et leurs droits et devoirs dans le cadre de ce projet d’utilité publique, des études sont en cours pour un plan d’actions de réinstallation. Les enquêtes et travaux auront lieu sur le terrain avec les concernées, les autorités traditionnelles et administratives. Un mécanisme de gestion de plaintes sera même instauré et les riverains seront sensibilisés à ce propos.

Pour le directeur en charge de la gouvernance environnementale et sociale de la SAG, Vincent Bachofner, " les consultations publiques de L’EIE sont une étape clé du processus de consultation des parties prenantes. Ce n’est pas une finalité mais la continuité d’un processus participatif qui se déroule tout au long de la vie du projet. "



Styve Claudel ONDO MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.