Transactions financières dans la zone Cemac : Le boom de la monnaie électronique

Selon un rapport de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC), la valeur des transactions a atteint les 8300 milliards de francs en 2018, contre 1185 milliards en 2016.

Le volume d’argent circulant dans les comptes de mobile money, et non encore décaissé, a atteint, quant à lui, à la fin 2018, l’encours de 125,7 milliards de francs, soit trois fois son encours de la fin 2016. Aussi le nombre d’utilisateurs actifs de services de monnaie électronique se chiffre-t-il aujourd’hui à 6,7 millions.

Cependant, selon la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), il subsiste, néanmoins, un risque latent qu’une situation de faillite ou de détournement pousse un établissement à ne plus honorer ses engagements de paiements. Une situation qui pénaliserait aussi bien les déposants que les émetteurs de monnaie électronique.

C’est la raison pour laquelle deux nouveaux textes sont en préparation par la Cobac, en vue de compléter la régulation déjà existante des activités d’émission et de paiement de monnaie électronique. L’un des textes consiste à définir les normes prudentielles qui seront applicables aux établissements de paiement.



MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.