Stations services / Psychose : La pompe est à sec

Libreville, Oyem, Port-Gentil... Routes vides, rues silencieuses? Bureaux désertés? Les voitures sur le bas côté? Les ambulances incapables de rejoindre l'hôpital? L' Apocalypse. On croise les doigts. Ce n'est pas pour demain. Mais... on se fait du souci. Y'a plus d'essence. La rumeur court.

La vérité dans L'Union de demain.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.