Secteur du Tourisme : Enfin un ministère plein !

Le gouvernement de Julien Nkoghe Bekale consacre un portefeuille ministériel au Tourisme

Le gouvernement de Julien Nkoghe Bekale consacre un portefeuille ministériel au Tourisme. De l'avis de nombreux fonctionnaires, c'est la première fois que le Gabon érige un ministère du Tourisme de plein droit, sans qu'il ne soit rattaché à un autre département ou direction générale.

La dernière fois que notre pays a disposé d'un ministère du Tourisme remonte à 2002. Avec comme chef de département Massima. Depuis, ce ministère clé a toujours été rattaché à autre. « C'est un peu comme une reconsidération nouvelle ; comme s'il y a chez les autorités une considération de notre secteur d'activités comme essentiel à l'économie », commente un haut cadre de cette administration.

Secteur vital pour de nombreuses économies en Afrique et dans le monde, le tourisme n'a eu que trop peu de considération, au plan pratique, dans la stratégie nationale de développement. Certes, sous le ministre Immongault Tatangani, qui cumulait les départements des Mines, de l'Industrie et du Tourisme, une Stratégie nationale du tourisme avait été initiée. Et sous le ministre d'Etat Alain-Claude Bilie-By-Nze, le Code du tourisme a été introduit, pour examen au Conseil d'Etat. A part ces volontés clairement affichées, le tourisme a été négligé, et son personnel déconsidéré. Du moins, beaucoup de fonctionnaires et acteurs économiques le considèrent comme tel, au regard du budget alloué et de son positionnement au tableau des priorités nationales.



Innocent M'BADOUMA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.