Secteur des hydrocarbures : opération entre Perenco et Total Gabon

Après un an de travaux acharnés, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, et les responsables des entreprises Total Gabon, Perenco et Shell Gabon, ont ratifié, le 30 septembre, la convention relative à la cession des actifs signée, le 27 avril 2017, entre Total Gabon et Perenco. En présence du ministre de l’Economie, Régis Immongault.

Cette cérémonie « historique », selon le patron des hydrocarbures, offre de ce fait la possibilité à la compagnie pétrolière Perenco d’exploiter et de rentabiliser les champs matures de Total Gabon.

« Vous venez d’assister à une signature historique pour le Gabon parce que c’est la matérialisation de la cession d’actifs entre Total Gabon et Perenco. Depuis à peu près un an, nous travaillons avec l’ensemble des équipes, aussi bien de Perenco, Total et bien évidemment de la direction générale des hydrocarbures et la direction générale de l’économie et ses autres entités pour pouvoir aboutir à un partenariat qui va permettre désormais à Perenco de pouvoir exploiter les champs matures de Total Gabon », a expliqué le ministre du Pétrole.

Quant à l’avenir de Total Gabon, le directeur général, Henri-Max Ndong Nzue, a évoqué les nouveaux défis que compte relever son entreprise pour continuer à apporter de la valeur ajoutée à l’industrie pétrolière gabonaise.

Maxime Serge MIHINDOU

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.