Secteur des assurances : Courtiers et assureurs renforcent leurs capacités techniques

Doper les capacités des membres de la Fédération gabonaise des courtiers d'assurance conseils (FGCA) pour répondre à l'évolution du secteur. Tel est le principal intérêt du séminaire de deux jours qui s'achève ce vendredi 14 juin.

Les évolutions du secteur des assurances exigent des différents acteurs qu'ils s'imprègnent des contraintes imposées par la mutation du marché. Assureurs et courtiers veulent ainsi renforcer leurs capacités professionnelles, afin d'être au fait des réformes en la matière, aux plans juridique et technologique.

À ce titre, la Fédération gabonaise des courtiers d'assurance conseils (FGCA) organise, depuis hier, une formation en phase avec les attentes de l'administration des assurances. " La tenue de ce séminaire répond aux souhaits de la Direction nationale des assurances de voir les opérateurs du secteur des assurances devenir davantage compétitifs", a dit Olivier Mebiame, directeur national des Assurances.

Ce stage de deux jours, qui se déroule au siège de la Conférence interafricaine des marchés des assurances (Cima), à Libreville, est axé sur deux thèmes : " Approche théorique et pratique des risques de la construction et leurs assurances", et " Méthodologie de la visite de risques en incendie".

Alain-Michel Massoussou, président de la FGCA, a expliqué qu'il y a "des mutations qui interviennent aussi bien dans les technologies que dans le cadre réglementaire".



MNN



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.