Secteur de l'élevage : Tout pour améliorer le rendement

En octobre dernier, la Société meunière et avicole du Gabon (Smag) avait mis sur le marché une nouvelle gamme d'aliments pour pondeuses, poulets de chair et porcs.

Pour les pondeuses, il existe désormais l'aliment "poulette démarrage", qui s'utilise de 0 à 5 semaines, pour répondre aux besoins spécifiques de croissance des animaux de cet âge. Ensuite, l'aliment "poulette unique" renforcé en protéine pour des œufs de qualité, même en fin de ponte.

Pour le poulet de chair, l'apport en protéines a aussi été renforcé. D'où un aliment démarrage de 0 à 15 jours, de croissance de 15 à 25 jours et de finition 25 à 40 jours. Quant à l'aliment porc, de 5 formules, il y en a plus que 3 dont le porcelet, l'aliment truie et, enfin, charcutier.

La Smag avait, à l’époque, expliqué aux éleveurs les raisons de cette nouvelle formulation alimentaire. Ce sont les retours sur l'utilisation de cette nouvelle gamme qui ont motivé la rencontre de mercredi 13 mars dernier dans un hôtel de Libreville. Il était question, explique Crépin Ovono, directeur commercial et marketing de la Smag, « d’un rappel à l'usage et à la pertinence du respect de l'utilisation de cette nouvelle gamme ». Animé par François Tilly, de la société Mixscience, nouvelle entreprise partenaire de la Smag pour la formulation en alimentation animale, la formation a été l'occasion de conseils techniques, notamment sur la façon de distribuer l'aliment aux bêtes.



LRA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.