Secteur de la pêche : Gabriel Tchango chez les pêcheurs du Pont-Nomba

Le ministre d’Etat chargé de la Pêche, Gabriel Tchango, était l’hôte, vendredi, de 26 coopératives de pêche du pont Nomba.

Cette rencontre avait pour objectif, d’entretenir ces coopératives sur le respect des dispositions prises par le gouvernement en matière de gestion durable des produits halieutiques.

La visite du membre du gouvernement a permis à la fois, de communier avec ces opérateurs économiques, sur les difficultés rencontrées au quotidien dans leurs secteurs d’activité, mais également les encourager sur les efforts consentis au quotidien pour approvisionner les ménages gabonais en produits halieutiques.

Ces derniers,n'ont pas manqué de présenter au ministre quelques-unes de leurs difficultés. Notamment des surtaxes dont elles sont victimes au quotidien par les services de police, de la marine marchande et de la municipalité. Une situation qui entraîne inévitablement la flambée des prix du poisson. En outre, les coopératives ont suggéré la baisse du prix du matériel, et l'octroi d’un site adapté à leur activité, avec toutes les commodités de sécurité.

Et pour aider le gouvernement à lutter contre la vie chère, ces coopératives ont annoncé la baisse du prix de la cuvette de 50 kilos de poisson à la livraison aux commerçantes. Elle passe désormais de 20.000 francs à 13.000 francs.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.