Scandale des cartes Visa prépayées : L’ampleur de la fraude évaluée à 1,9 milliard de francs

à la fraude aux cartes Visa prépayées, le Conseil d’administration de BGFIbank Gabon a décidé de mettre en place de nouvelles règles de gouvernance pour garantir la sécurité de la banque.

Les missions d’investigation menées par les audits internes et externes ont permis d’identifier les zones de vulnérabilité de la banque, sources génératrices de l’incident et de circonscrire le périmètre de la fraude.

Selon le rapport d’enquête, sur les 100 cartes identifiées, 59 d'entre elles ont fait l'objet de retraits dans la nuit du 3 au 4 février 2017, notamment en Suisse, en Allemagne, au Luxembourg et en France, pour un montant global de 1,9 milliard de francs.

La banque a indiqué avoir déposé trois plainte à la Police judiciaire gabonaise, à Interpol/Europol et à la brigade financière de France.

A l'issue de ces missions, de nouveaux dispositifs devant assurer la continuité des activités de BGFIBank Gabon ont été mis en place. Il s’agit, entre autres, de la restriction des cartes visa prépayées exclusivement sur les GAB du réseau BGFIBank, le blocage des paiements et l’installation de 3D Secure, permettant de sécuriser les paiements en ligne.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.