Rumeurs autour de la prétendue exigence du FMI sur la GOC et la Sogara : Le démenti du gouvernement !

Hier après-midi, le Quotidien l'Union a reçu du cabinet du ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, un communiqué de presse à travers lequel il donne la version officielle quant aux allégations relatives aux supposées liquidations des compagnies pétrolières nationales que sont Gabon Oil Company (GOC) et la Société gabonaise de raffinage (Sogara).

Une mission du Fonds monétaire international (FMI), partenaire stratégique du Gabon, vient de séjourner dans notre pays dans le cadre des visites quotidiennes relatives à l’accord de partenariat économique entre cet organisme financier international et le Gabon.

Il ressort des entretiens avec les plus hautes autorités et de l’échange que j’ai eu avec cette délégation, en ma qualité de ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, que le FMI apprécie et salue les réformes structurelles engagées par le Gouvernement et, notamment, dans notre département.

Aussi, il n’a point été question pour le FMI de donner une quelconque injonction au gouvernement gabonais de liquider la compagnie nationale des hydrocarbures la Gabon oil company (GOC) où la Société gabonaise de raffinage (Sogara).

Il convient de rappeler, à toutes fins utiles, que le FMI n’a pas vocation à se substituer à un État, mais à accompagner les États au développement inclusif par les politiques publiques porteuses de croissance. »



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.