Renforcement des capacités en eau : La SEEG lance un plan d’urgence

Afin de lutter efficacement contre la baisse de la production d’eau durant la période de juillet à septembre, le directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon, Antoine Boo, a mis en place un plan d’urgence de renforcement des capacités avec le lancement le 19 juillet 2017 à Ntoum du projet CIMGabon2.

Évaluée à 3 milliards de francs, cette usine devrait permettre une production supplémentaire en eau pouvant aller jusqu’à 36 000m3/j, soit l’équivalent de 190 000 habitants, disponible 9 mois de l’année hors période d’étiage.

« CIMGabon2 vient renforcer la production de la première usine CimGabon mise en service en 2016, et dont l’impact a permis d’augmenter la capacité de production en eau de la SEEG à 16 000 m3/jour. Ce qui a favorisé l’accès à l’eau à plus de 100 000 habitants », a indiqué Antoine Boo.

Au cours de cette visite à Ntoum, le directeur général de la SEEG a promis de mettre, dans les prochains jours, un plan de gestion rationnelle d’eau à travers le nettoyage des installations mais aussi l'envoi d’une équipe d’agents chargés de la vérification continue et de la réparation des fuites enregistrées sur l’ensemble des conduits d’eau sur les voies publiques.

Il a également exhorté les populations à plus de citoyenneté, en les orientant vers l’économie d’eau et en évitant toute forme de gaspillage pendant cette période.

MSM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.