Rencontre/DC du chef de l'Etat et la Direction générale des Impôts : Faire appliquer le principe d’équité

Instruit par le chef de l'Etat, le directeur de cabinet du président de la République, Brice Laccruche Alihanga, s'est entretenu, hier, avec le directeur général des Impôts, François Auguste Akomezogho. Il s'agissait de faire le point sur le dispositif des régimes spécifiques et les avantages fiscaux accordés aux contribuables et aux personnes physiques et morales.

Au cours de cette importante réunion de travail, Brice Laccruche Alihanga a voulu en savoir davantage sur les conditions dans lesquelles les avantages fiscaux (exonérations, abattements, réductions d’impôt, etc.) sont octroyées à certains opérateurs économiques. Mesures suscitant moult interrogations auprès de plusieurs opérateurs qui estiment à tort ou à raison que certaines exonérations octroyées constituent une source d’inégalité entre les acteurs économiques, et favorisent de fait une concurrence déloyale.

Mieux, le directeur de cabinet du président de la République a approfondi la discussion en voulant savoir si l’Etat aujourd'hui ''trouve son compte'' à travers les régimes spécifiques. En d’autres termes, si les régimes spécifiques garantissent l’intérêt général.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.