Réhabilitation : La fin du calvaire

Les automobilistes qui se rendent, depuis samedi dernier, au Centre d'appui à la pêche artisanale de Libreville (Capal) peuvent enfin pousser un ouf de soulagement.

La route qui y donne accès, devenue impraticable au fil du temps, vient d'être entièrement réhabilitée, grâce au financement de l'élu du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) du 5e arrondissement de Libreville (2e siège), Arsène-Edouard Nkoghe.

Les travaux, d'un linéaire d'environ 400 mètres, consistait, selon un responsable du chantier, « à refaire entièrement la voie, et l'enrober en latérite stabilisée mécaniquement ». Financés à hauteur de 5 millions de francs par l'élu qui est également ministre délégué auprès du ministre d'Etat, ministre des Sports, des Loisirs, de la Culture et de l'Artisanat, les travaux, selon le bienfaiteur, « ont été confiés à une PME gabonaise du 5e arrondissement de la commune de Libreville, pour des raisons évidentes », a-t-il expliqué.

Sur les raisons de cet engagement citoyen, il a expliqué qu'« en ma qualité d'élu de cet arrondissement, j'ai décidé de réhabiliter cette voie menant au centre de pêche. Ce centre a été créé pour lutter contre la vie chère. L'accès était devenu, au fil du temps, problématique. Par ce geste, nous répondons aux directives des plus hautes autorités du pays qui nous ont demandé d'être pragmatiques. Être pragmatique, c'est répondre aux attentes de nos populations. C'est ce que nous avons fait en réhabilitant cette voie ».



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.