Réhabilitation des voiries : Constat accablant !

Jeudi dernier, le ministre de l’Équipement, des Infrastructures et des Travaux publics, Arnaud-Calixte Engandji Alandji, et son équipe ont visité quelques chantiers des voiries de Libreville, afin de s'enquérir de l'état d'avancement des travaux lancés il y a quelque temps par le gouvernement.

Six sites (Camp-de-Police, Nzeng-Ayong-Dragages, Carrefour-Kanté, IAI, Bas-de-Gué-Gué et Alibandeng), préalablement choisis par les experts de l'Agence nationale des grands travaux d'infrastructures (ANGTI) et du ministère des Travaux publics ont ainsi reçu la visite de la délégation ministérielle.

Au terme de cette inspection, quatre jours plus tard, une équipe de reporters de "L'Union" s'est rendue sur le terrain pour évaluer l'état d'avancement réel des travaux en question. Il en résulte que dans les différents endroits où le ministre de l’Équipement est passé, les travaux n'ont véritablement pas avancé. Il y a même comme une sorte de torpeur qui entoure lesdits chantiers.

Au Camp-de-Police, la ''bretelle'' menant au quartier Montagne-Sainte semble quasiment abandonnée. Aucun engin, aucun employé n'était visible à notre passage. Au Bas-de-Gué-Gué et Nzeng-Ayong Dragages, deux chantiers qui étaient en ''effervescence'' lors de la visite ministérielle, tout est devenu inexplicablement plat. Seuls quelques ouvriers, pioches en mains, étaient encore là pour rappeler qu'il y avait un semblant d'activité ici.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.