Réassurances : L'assurance décès en lumière

Assureurs, banquiers et clients, informés sur l'Assurance décès.

L'objectif de cette rencontre est de limiter la fuite des capitaux, grâce à la réassurance, et d'assurer ainsi le développement des marchés régional et continental. Selon Gustav Siale, directeur général de Ghana Ré, " en Afrique, l'assurance décès demeure la moins souscrite parce que les populations trouvent tout ce qui se rapporte à la mort très délicat. Il est extrêmement important de briser le tabou qui tourne autour de la souscription d'une assurance décès (...) ", a-t-il souligné.

Schéma bien différent ailleurs. " Aujourd'hui en Europe, particulièrement en France, l'assurance décès est contractée au sein des institutions bancaires, ainsi que dans les sociétés de micro-finance", indique le directeur général de Sen assurance-vie, Mamadou Faye. Lequel ajoute qu' " il existe aujourd'hui la garantie obsèques qui permet à la famille de toucher un capital décès ou bien une prise en charge directe des indemnités qui vont permettre d'organiser les funérailles sans que la famille ne débourse un centime ".



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.