Rapport Doing Business 2017 : Il va falloir se réveiller

Tous les indicateurs d’évaluation de l’environnement des affaires au Gabon ont régressé. Le pays passe du 161e au 164e rang mondial, mais conserve son leadership sous-régional.

En dépit de la création, ces sept dernières années, d’une multitude d’agences gouvernementales et de programmes d’appui dédiés à la promotion des investissements, le Gabon a perdu de son attractivité. Un constat sans appel: le gouvernement devrait repenser en profondeur sa stratégie en matière de législation des affaires.

Plusieurs secteurs sont notamment touchés. La création d’entreprises (-8) ; l’obtention du permis de construire (-3) ; le raccordement à l’électricité (-4), l’obtention de prêts (-9) ou encore l'exécution des contrats (-5) pour ne citer qu'eux... L’étude souligne que le nombre de jours et les délais pour créer une entreprise sont deux fois supérieures à la moyenne continentale. Alors qu’il ne faut que 4 jours pour démarrer son « business » au Rwanda, il faut patienter 50 jours au Gabon. Une éternité.

En Afrique, l’Ile Maurice, le Rwanda et l’Afrique du Sud forment le trio de tête des pays offrant le meilleur environnement des affaires.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.