Protection de la faune : Le commerce international du perroquet gris désormais interdit

Réunie à Johannesburg, la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d'extinction (Cites) a interdit, dimanche dernier, la commercialisation internationale du perroquet gris africain.

AU cours d'un vote à bulletin secret, les délégués de la Cites ont interdit le commerce international du perroquet gris par 95 voix contre 35. Selon la Cites, ce vote permettra au perroquet de bénéficier du « plus haut niveau de protection », prévu par "l'annexe 1", qui interdit tout commerce d'un animal menacé de disparition.

" C'est un grand pas en avant", a estimé le Dr Colman O'Criodain, responsable du World Wildlife Fund (WWF), selon lequel « la fraude et la corruption ont permis aux trafiquants de dépasser largement les quotas et de continuer à rafler un nombre menaçant la survie de l'espèce des perroquets gris dans les forêts du bassin du Congo pour alimenter le commerce illégal ».

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) estime que 2,1 à 3,2 millions de perroquets gris d'Afrique ont été capturés de 1975 à 2013. C'est donc une victoire pour les défenseurs du perroquet gris menacé de disparition.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.