Protection de la biodiversité : Halte au massacre d'espèces animales!

Selon les estimations du Fonds mondial pour la nature (WWF), on comptait 1,2 million d’éléphants sur le continent en 1980. Ils ne seraient plus que 500 000 aujourd’hui. 100 000 pachydermes ont été tués en Afrique, rien qu’entre 2010 et 2012. Le Gabon, le Kenya, le Niger et la Zambie sont les pays les plus affectés par ce trafic.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime que le trafic d’espèces de la faune et de la flore sauvages est devenu le quatrième commerce illégal le plus important au monde après les stupéfiants, la contrefaçon et le trafic d’êtres humains. Selon les spécialistes, près de 8 000 espèces animales sont en danger d’extinction. Plus grave : 20 % de mammifères et 12 % des espèces d’oiseaux connues risquent de disparaître définitivement. « Cette situation est due aux activités humaines, qui provoquent la destruction des habitats de la faune sauvage, mais également à l’action du braconnage sur ces espèces », explique le WWF.

De plus en plus d’animaux sauvages sont affreusement massacrés pour satisfaire les intérêts des hommes. Le trafic mondial des espèces de la faune et de la flore sauvages représenterait 19 milliards de dollars par an, selon le WWF.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.