Projet de développement agricole et rural : la deuxième phase

Après le Woleu-Ntem, le tour revient aux provinces de la Ngounié et de l’Ogooué-Ivindo de bénéficier de cet appui financier du Fonds international pour le développement agricole (Fida) et de l’Etat. Cette enveloppe permettra de couvrir 7 000 ménages, soit environ 20 000 personnes, avec un accent particulier sur les jeunes.

APRÈS le succès de la phase 1 du Projet de développement agricole et rural (PDAR), le gouvernement et le Fida s’apprêtent à lancer le second volet de cet appui financier et technique aux entrepreneurs agricoles nationaux.

Le directeur du bureau Afrique centrale du Fida, Bernard Hein, a eu une importante séance de travail, le 29 mai dernier, à Libreville, avec le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, chargé du programme Graine, Biendi Maganga Moussavou. Les deux parties se sont accordées sur le lancement imminent de la deuxième phase du PDAR. Laquelle sera dotée d’une enveloppe de 13 milliards de francs au profit des entrepreneurs agricoles, surtout ceux évoluant en milieu rural.

Cette aide va permettre aux agriculteurs locaux de mieux promouvoir leurs cultures.

MSM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.