Projet de construction : 363 hectares remis à l'administration pénitentiaire

Le vice-Premier ministre chargé de l'Urbanisme, de l'Habitat social et du Logement, Bruno Ben Moubamba, était vendredi dernier au commandement en chef de la Sécurité pénitentiaire, pour la cérémonie officielle de remise au ministère de la Justice, des attestations d'attribution de sites au bénéfice de la Sécurité pénitentiaire.

C'est le premier responsable dudit département ministériel, Alexis Boutamba, qui a reçu les documents, avant des les transmettre au commandant en chef de la Sécurité pénitentiaire, le général de brigade Paul Ossiyi. Sur les sites octroyés seront construits de nouvelles unités carcérales et des logements affectés aux agents de ce corps.

Selon le directeur général du Centre technique de l'habitat (CTH), Raphaël Ofourougou, neuf sites d'une superficie globale de 363,47 hectares, répartis dans les chefs-lieux de provinces, ont été ainsi attribués. « C'est la matérialisation d'une collaboration de quatre mois, débutée en février 2017, par la sollicitation du commandement en chef, pour une mise à disposition à l'administration pénitentiaire des sites, afin de pallier les impératifs des réformes, de modernisation de ladite administration, du redimensionnement et du redéploiement des unités et des effectifs sur toute l'étendue du territoire national, précisément dans les chefs-lieux de provinces », a indiqué Raphaël Ofourougou.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.