Programme économique du Gabon : Le satisfecit des bailleurs de fonds

Réunis en assemblée générale le 21 décembre 2017, les administrateurs du Fonds monétaire international ont marqué leur entière satisfaction quant au respect intégral par le Gabon des conditionnalités liées aux décaissements des fonds devant soutenir son plan de relance économique.

LE Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé à 100%, le 21 décembre 2017, la première revue du programme économique du Gabon appuyé par l’accord triennal conclu au titre du mécanisme élargi de crédit.

L’achèvement de la revue a ouvert la voie au décaissement immédiat de 101,1 millions de dollars, soit 56 milliards de francs. Ce qui porte le total des montants décaissés, jusqu’à présent dans le cadre de l’accord, à environ 202,3 millions de dollars (119 milliards de francs).

En achevant la première revue, le Conseil d’administration s’est dit satisfait du respect par le Gabon de toutes les conditionnalités imposées par les bailleurs de fonds pour la poursuite de ce programme étalé sur trois ans. Notamment l’adoption de réformes courageuses visant à assainir les finances publiques, l’apurement d’une large partie de sa dette intérieure et extérieure, la gestion positive des crédits alloués…


Maxime Serge MIHINDOU et Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.