Production : Sogara toujours en eaux troubles

Production : Sogara toujours en eaux troubles

Entre mauvaise gestion et vétusté de son outil de production, la Société gabonaise de raffinage (Sogara) a décidément du mal à sortir la tête de l’eau. Selon les chiffres du ministère de l’Economie, l’entreprise a enregistré une atonie de son activité avec des volumes traités qui sont passés de 779 951 tonnes métriques en 2018 à 675 471 tonnes métrique en 2019. Soit une baisse de 13,4%.

Cette dernière est consécutive à l’obsolescence de l’outil de production et aux difficultés d’approvisionnement en pétrole brut, auprès des principaux fournisseurs.

Afin de satisfaire la demande locale, le pays a eu recours aux importations de produits pétroliers raffinés d’un volume de 327 279 tonnes métriques, essentiellement du gas-oil. De plus, la société a dû faire face à la baisse progressive des ventes sur les marchés domestiques et extérieurs, malgré la bonne tenue des ventes de super (+20,9 %) et du turbine-fuel (+28,6 %).

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires global s’est élevé à 219,4 milliards, en baisse de 9,2 %. Quant à la masse salariale, elle a progressé de 5 % à 10,9 %, suite à l’augmentation des effectifs de 8,9 % (317 agents contre 291 en 2018).



Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.