PRMN : Promesses tenues

Trois années après leur lancement, le Programme de mise à niveau des entreprises (PRMN) et le Programme infrastructure qualité (Piqac) arrivent à leurs termes. Hier, dans un hôtel de Libreville, le Comité régional de pilotage de ces deux programmes s'est dit satisfait des résultats obtenus.

Pour rappel, lesdits programmes visaient le renforcement de la compétitivité et la diversification des secteurs productifs, à travers un appui aux institutions régionales et nationales pour le PRMN.

Le Piqac avait aussi les mêmes objectifs, mais côté infrastructure qualité. L'un et l'autre ont permis le développement d'un environnement favorable au commerce international et la mise en conformité aux règles du commerce international et aux réglementations techniques de la sous région.

« Les rapports narratifs pour le Piqac et celui d'évaluation finale pour le PRMN parvenus à la commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) donnent à penser que les phases test de ces programmes ont été bien menées, et les résultats en témoignent », souligne Pierre Yete, représentant de la commission de la Cemac.

Et, Helmut Kulitz, ambassadeur de la délégation de l'Union européenne (UE) au Gabon, de préciser combien lesdits résultats atteints du PRMN et du Piqac sont importants pour l'UE et les pays de l'Afrique centrale, ainsi que pour les partenaires impliqués des secteurs public, privé et la société civile.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.