Prix des matières premières industrielles/Perspectives : La Banque mondiale prévoit une augmentation des prix en 2017

Dans l’édition 2017 de sa publication sur les perspectives des marchés de matières premières, publiée le 24 janvier dernier, la Banque mondiale prévoit un redressement sensible des matières premières industrielles comme l’énergie et les métaux en 2017.

Ainsi, l'institution bancaire maintient ses prévisions concernant les prix du pétrole brut pour l’année à 55 dollars le baril (environ 30 000 francs), soit un bond de 29 % par rapport à 2016. Les prévisions pour les prix de l’énergie reposent sur l’hypothèse selon laquelle les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d’autres pays producteurs de pétrole se conformeront en partie à l’accord de limitation de la production, après une longue période de production effrénée.

La Banque revoit aussi à la hausse ses prévisions de croissance des prix des métaux et anticipe une augmentation de 11 %, contre les 4 % annoncés dans ses prévisions d’octobre, compte tenu d’un nouveau resserrement de l’offre et de la forte demande de la Chine et des économies avancées.

« Les prix de la plupart des matières premières semblent avoir atteint leur plus bas niveau l’année dernière, et sont en bonne voie pour remonter en 2017 », a fait remarquer John Baffes, économiste senior et auteur principal du périodique Commodity Markets Outlook.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.