Prestation de serment : Les douaniers face à leurs responsabilités

CONFORMÉMENT au Code douanier Cémac, en son article 63, tout agent des Douanes, quel que soit son grade, doit normalement prêter serment. Mais dans la pratique, cette obligation s'est éloignée des prérogatives de cette administration hautement stratégique.

C'est pour respecter ce cadre réglementaire que soixante-dix (70) agents de la douane gabonaise ont prêté serment hier, au Palais de justice de Libreville, s'engageant ainsi solennellement devant la loi, à accomplir avec probité les fonctions qui leur incombent. « Je jure et promets de bien et loyalement remplir mes fonctions et d’observer, en tout temps, les devoirs qu’elles m’imposent », ont-ils prononcé, à tour de rôle, la main droite levée.

Avec les nouvelles réformes , l'aspect para-militaire de la douane a été longtemps oubliée. A travers cette prestation de serment, les responsables de cette administration publique entendent ainsi rehausser cet aspect et insuffler une nouvelle dynamique à l'exercice des fonctions douanières. « Nous avons voulu teinter cette prestation de serment des réflexes militaires, parce que la douane est un corps paramilitaire. Il est donc temps que nous redorions le blason de cet aspect militaire. Ce qui va permettre à beaucoup de faire preuve de respect et d'organisation dans ce que nous faisons», a indiqué le chef de service des unités de surveillance région douanière de Libreville, le commandant Hugues Modeste Ondjangou.

Au terme de la cérémonie, le président du tribunal, M. Ebang Ondo Eyi, a appelé les assermentés à faire preuve de probité morale et de responsabilité dans l'exercice de leurs fonctions, en s'impliquant pleinement dans cette administration qu'ils ont librement choisie de servir. « La prestation de serment ne doit pas être perçue comme un examen. Il s'agit, là, d'une obligation solennelle que vous avez prise. L'exercice de vos fonctions est une obligation sacerdotale», a-t-il martelé après la lecture de la décision d'affectation par le greffier en chef.

« La prestation de serment interdit toute compromission qui serait lourde de conséquences et préjudiciable pour le pays. Des manquements qui pourraient vous ouvrir les portes de la prison», a-t-il conclu.


AJT


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.