Premières assises fiscales nationales/Entretien avec le directeur général des Impôts, Joël Ogouma : Un manifeste pour une nouvelle politique fiscale

Le ministère de l'Economie, de la Promotion des investissements et de la Prospective organise du 26 au 27 mars 2015 les premières assises fiscales. Le directeur général des Impôts, Joël Ogouma, explique les enjeux, articulations et la finalité desdites assises, riches en participants internationaux.

•L'Union : M. le directeur général, le Gabon organise dès jeudi les premières assises fiscales nationales. Dans quel intérêt et qui en sont les participants ?

Joël Ogouma : Cet événement est l'expression de la volonté du chef de l'Etat. C'est son initiative. L'objectif de ces assises, c'est précisément de doter le Gabon d'un cadre fiscal moderne et attractif, qui sécurise les recettes fiscales, favorise l'investissement privé et la compétitivité des entreprises et permet de promouvoir l'épargne.

Cet événement de grande portée nationale, voire internationale, verra la participation de plusieurs institutions financières telles que la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI). Mais aussi des administrations des pays amis.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.