Pouvoirs publics/Défi du Gabon numérique en 2018 : Formation numérique continue, le maillon digital à renforcer

L'année 2018 pourrait bien être celle où va véritablement se déclencher la transition digitale au Gabon.

Le 14 novembre 2017, le ministre d’État à l'Economie numérique, Alain-Claude Billie-By-Nze, annonçait pour fin février 2018, le démarrage de l'incubateur des start-ups. Le 31 décembre 2017, le président de la République a fait à son tour une annonce : doter dès mars prochain, 94 collèges et lycées de 30 ordinateurs chacun, ainsi que d'une connexion Internet pour la formation initiale des jeunes.

En partenariat avec la Banque mondiale, et pour 56 millions de dollars US, le Gabon a initié le projet e-Gabon (économie numérique comprenant e-santé et e-commerce). La construction des infrastructures de la connectivité Internet haut débit de l'intérieur du pays s'accélère. Le gouvernement veut une administration publique, des entreprises et des particuliers connectés.

Mais comment va se s'opérer cette évolution si les travailleurs actuels, essentiellement les tranches d'âges de plus de 45 ans en milieu urbain, et d'autres au-dessus de 25 ans en zone rurale, ne sont pas formées ? Chez les jeunes, le problème se pose moins, le numérique fait partie de leur culture.

Avec le tout numérique, les modes de travail, de production des biens et services vont changer.


I. M'B.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.