Ports du Gabon : L'Oprag à la recherche de partenaires

Le directeur général de l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), Sayid Abeloko, a eu jeudi dernier, à Libreville, au siège de l'entreprise, sise à Owendo, une importante séance de travail avec une délégation de l'alliance Haropa, institution française réunissant les représentants des ports du Havre, de Rouen et de Paris.

Ladite délégation était conduite par son président, Nicolas Occis, par ailleurs directeur général du Grand port maritime de Rouen.

Régis Laccruche Lélabou, commandant du port d'Owendo, situe le contexte de cette rencontre : « Cette réunion est le prolongement des discussions entamées le mois dernier au Havre, lors de la mission effectuée par notre directeur général Sayid Abeloko. En France, il était question de rechercher des partenaires pouvant permettre d'améliorer l'efficacité et la compétitivité des ports gabonais. »

Ainsi, lors du huis clos avec les responsables d'Haropa, Sayid Abeleko a présenté, méthodiquement, à ses hôtes, les atouts et les attentes de nos ports. « La stratégie de développement de l'Oprag s'adosse sur la vision du chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba, inscrit dans le Plan stratégique "Gabon émergent". A savoir : le développement et la modernisation des équipements portuaires du Gabon, l'adaptation du cadre juridique et la facilitation des procédures administratives », a expliqué le DG de l'Oprag.

Willy NDONG

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.