Port minéralier multimodal rail-mer d’Owendo : La diversification du secteur des transports en marche

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, inaugure, ce matin, le port minéralier d'Owendo. Fruit d'un partenariat public-privé entre l'Etat et le Groupe singapourien Olam, représenté par la Special economic zone-mineral port (GSEZ).

Cette infrastructure, dont les travaux de construction ont débuté en octobre 2015, entend être un outil au service de la diversification de notre économie et du secteur des transports. Le Gabon compte véritablement sur cet investissement logistique pour améliorer ses échanges extérieurs, réduire et mutualiser les coûts relatifs à l’exportation des minerais pour assurer la croissance de ce secteur.

L’aboutissement de ce projet, tant espéré par le président Ali Bongo Ondimba, du fait de son implication personnelle, devrait favoriser l’arrivée de nouveaux investisseurs qui souhaitent exporter leur production minière dans de meilleures conditions, tout en créant au passage 300 emplois directs et 1000 emplois indirects.

D'une superficie de 45 ha, le nouveau port facilitera le transport du manganèse, du clinker et autres minerais et agrégats, grâce à sa ligne de chemin de fer d' 1,5 km. De plus, il intégrera un terminal minéralier d’une capacité de 10 millions de tonnes et un chantier naval, le premier dans la sous-région après ceux de la Côte d’Ivoire et la Namibie.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.