Point-presse de l'Organisation gabonaise des consommateurs : Les produits n'ont subi aucune augmentation de prix notoires

LE président de l'Organisation gabonaise des consommateurs (OGC), Ibrahim Tsendjiet Mboulou, a organisé, le 15 septembre dernier, à Libreville, un point de presse. D'entrée, le président de l'OGC a indiqué que '' conformément à ses missions de défense et de protection des droits et intérêts des consommateurs et usagers, et faisant suite aux actes de casse, de pillages, de vandalismes et incendies enregistrés dans plusieurs villes du Gabon et particulièrement à Libreville, consécutifs à la crise post-électorale relative à l’élection présidentielle du 27 août 2016, l’OGC a mené une étude pour observer le comportement des produits, biens et services dans les marchés et supérettes de Libreville. Ladite étude concernait essentiellement les produits tels que le lait, le sucre, la tomate, les conserves, l'huile, la farine, le riz, le cube, les produits carnés, le poisson et les œufs", a-t-il indiqué.

Selon l'intervenant, le constat fait sur le terrain fait ressortir que les produits importés susmentionnés n’ont subi aucune augmentation des prix notoires. Cependant, selon lui, les variations de prix notées par endroits sont imputables au jeu normal de la concurrence.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.