Pizolub : Fin de la collecte des bidons à recycler

Lancée, le 24 septembre dernier par le directeur général de Pizolub, Joël Pono Opape, l'opération de collecte des bidons souillés a pris fin la semaine dernière.

Les cent jeunes mobilisés à cet effet, pour l'essentiel des élèves du second degré, ont touché chacun 150 000 francs et une attestation. Le coup d'essai, de l'aveu du directeur général, a été un coup de maître. Ces jeunes, trente jours durant, ont débarrassé les poubelles, les caniveaux, les rues, etc., des bidons vides. Une action, affirme-t-on, bénéfique aussi bien pour la société elle-même que pour sa clientèle. D'autant que les bidons collectés, a expliqué Joël Pono Opape, vont être recyclés pour obtenir de nouveaux emballages qui reviendront moins chers que lorsqu'on importe la matière première.

Selon lui, Pizolub répond aujourd'hui au triptyque Gabon industriel, Gabon des services, Gabon vert. Gabon industriel en ce que, donné pour mort, l’entreprise se redresse ; Gabon des services parce que travaillant avec des marketeurs nationaux et internationaux.

Les démarches s'intensifient pour étendre son marché dans la sous-région et en Europe. Il situe l'opération qui vient de s'achever dans ce cadre. « Pizolub, société citoyenne, apporte modestement sa contribution dans la protection de l'environnement et se trouve donc en phase avec le dernier volet, Gabon vert. Vous êtes les pionniers dans cette initiative qui participe de la protection de notre environnement », a-t-il confié.



RAD



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.