Perspectives économiques : fragilités économiques

 

Comment le Fonds monétaire international (FMI) perçoit-il l'évolution des économies de l'Afrique subsaharienne en 2018 ? Quelles sont les principales prévisions de croissance pour cette année et les principaux risques qui peuvent aggraver l'instabilité des indicateurs macroéconomiques ?

 

 

 

Dominique Desruelle, directeur adjoint du département Afrique du FMI et deux de ses collaborateurs ont édifié le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet et certains membres de son gouvernement, sur les prévisions macroéconomiques concernant l'Afrique subsaharienne. S'il y a des raisons de se réjouir, des inquiétudes demeurent et pèsent sur l'avenir de nos économies.

 

HIER, à l'Immeuble Arambo, le Fonds monétaire international (FMI) a rendu publiques les études économiques et financières sur la sous-région subsaharienne. Celles-ci sont contenues dans un rapport intitulé "Perspectives économiques régionales, avril 2018''. Il était question d'éclairer le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, les membres de son gouvernement, ainsi que plusieurs technocrates de l'administration gabonaise, sur l'état des économies de l'Afrique noire. Le chef du gouvernement y a vu l'occasion « d'éclairer l'opinion nationale sur la situation économique globale, l'efficacité des mesures prises en vue d'enrayer la décélération.»

 

Les communications, portant sur trois chapitres dudit rapport (État de lieux, mobilisation des recettes fiscales et investissement privé) faites par les hauts cadres du FMI, visaient aussi à situer les gouvernants gabonais sur l'efficacité des plans de redressement économique de différents pays. Ainsi, avec un taux prévisionnel de 3,4 % en 2018, l'Afrique subsaharienne présente une croissance en légère hausse, contre 2,8 % en 2017. Laquelle croissance s'accélère dans deux tiers des pays de la région. Malgré cela, les économies restent fragiles, à cause des volumes préoccupants de la dette des pays subsahariens.

 

Pour les ex...

Innocent M'BADOUMA

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.