Performances économiques : Les 10 premières entreprises du Gabon en 2016

MALGRE la baisse drastique de leurs revenus, la crise des matières premières n’a pas bouleversé les grands équilibres des majors de l’industrie gabonaise et des services.

Selon le dernier classement publié par notre confrère Jeune Afrique dans son hors-série no 43, Total Gabon reste la 1re entreprise gabonaise avec un chiffres d’affaires de 770 milliards de francs réalisé en 2014.

La compagnie pétrolière est secondée par la surprenante juniore pétrolière et gazière française Maurel & Prom (307 milliards de francs) qui vient, tout juste, de céder une partie de ses actifs à l’indonésien Pertamina.

En dépit de la chute des cours du manganèse et de la contraction de la demande asiatique, Comilog se maintient tant bien que mal à la 3e place avec un chiffre d’affaires de 290 milliards de francs.

La filiale du géant métallurgique français est suivie par le Groupe de distribution diverse Ceca-Gadis. Créé dans les années 30 par un investisseur privé, le groupe 100% gabonais est aujourd’hui la 4e entreprise nationale mais la 1re du secteur hors-pétrole.

En 2014, Ceca Gadis a réalisé 218 milliards de francs de chiffre d’affaires à travers ses 10 enseignes commerciales (CK2, Sogam Equip, Matelec, Géant CKdo, Super CKdo, Maxi CKdo, Gaboprix, Cecado, Intergros et Supergros) répartis sur l’ensemble du territoire national.


Maxime Serge MIHINDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.