Pénurie de carburant : Retour à la normale aujourd'hui ?

Toutes les stations-service de Libreville et d'Owendo devraient être réapprovisionnées en carburant ce vendredi.

AU moment où nous mettions sous presse, hier, le ministère du Pétrole et des Hydrocarbures nous a informé de l'arrivée d'un navire de ravitaillement. Le retour à la normale est donc prévu aujourd'hui, sauf "avarie" de dernière minute.

Selon le ministère, les dysfonctionnements observés depuis le 1er mars 2017 dans l’approvisionnement en carburant à Libreville et à l’intérieur du pays, notamment de l’essence, seraient simplement dus à un incident technique. Et non au mot d’ordre de grève lancé le 22 février par l’Organisation nationale des employés du Pétrole (Onep) comme l’ont affirmé certains gérants de stations-service interrogés.

« Cette situation est imputable à l’arrêt de l’unité (...) de la Société gabonaise de raffinage, suite à une panne technique qui a stoppé la production et ralenti l’approvisionnement nécessaire en carburant », s’est justifié le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambourouet.

Face à ces difficultés, les services techniques de Gabon Oil Marketing, de la Société gabonaise de raffinage (Sogara) et de la Société gabonaise d'entreposage de produits pétroliers (SGEPP), élargis aux 4 marketeurs, sont à pied d’œuvre depuis mardi, afin que la situation revienne à la normale à Libreville et d’ici deux jours au plus tard.


MSM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.