Oyem et Bitam : Le coût du trajet revu à la hausse ?

Cette volonté des transporteurs d'augmenter le coût du transport entre ces deux villes est consécutive à l'augmentation du prix du carburant pris par le gouvernement il y a quelques semaines.

SOIXANTE-QUINZE kilomètres (75 km). C'est la distance qui sépare Oyem, le chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, de Bitam, chef-lieu du département du Haut-Ntem. Entre ces deux villes, les différentes gares grouillent de monde, tant l'activité est très intense. A ce jour, avec 2500 francs, les usagers pouvaient rallier les deux villes en aller simple.

Malheureusement pour eux, cette donne pourrait changer dans quelques semaines. En effet, à la suite de l'augmentation du prix du carburant intervenu dans notre pays il y a quelques semaines, le syndicat des transporteurs envisage d'augmenter le coût de transport entre ces deux villes à 3000 francs en aller simple. Soit 500 francs d'augmentation.

Interrogé sur la question, Gérard Ona Minko et Ousman Mba, deux transporteurs exerçant dans la contrée estiment que, pour l'instant, ils n'ont pas de choix quant à l'augmentation du prix du transport. Arguant que cette décision déplorable, qui fait déjà grincer les dents auprès des usagers de la route, sera effective au lendemain de l'assemblée générale des transports dans quelques jours à Oyem.

J.F.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.