Nouvelle grève des régies financières : les raisons de la colère

Nouvelle grève des régies financières : les raisons de la colère

Le gouvernement n'a pas respecté ses engagements en ce qui concerne le paiement de la prime spécifique (PS) aux régies financières, a affirmé Wilfried Erisco Mvou Ossialas, président de l'Union générale de la Comptabilité publique et du Trésor.

Hier lundi, il a invité ses camarades syndicalistes des régies financières à rester chez eux. Emboîtant ainsi le pas à la Fédération des collecteurs des régies financières, en grève depuis vendredi dernier.

Ladite prime est normalement payée au trimestre. Ces fonctionnaires des services des Impôts, des Douanes, du Trésor et des Hydrocarbures attendaient donc de la percevoir à la fin du mois de mars, c'est-à-dire à la fin du premier trimestre 2020.

Selon ce responsable syndical, la PS est payée parrallèlement à la prime de l'appui au fonctionnement versée aux différents directeurs généraux. Ces derniers l'auraient perçue dans les temps indiqués, à savoir la fin du mois de mars. 

La PS n'aurait pas été payée aux agents en raison de la mobilisation des finances dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, estiment les syndicalistes. Jusqu'au lancement de leur nouveau mouvement d'humeur, ils disent n'avoir aucune information inhérente à un éventuel paiement de la prime querellée.

La fédération des collecteurs des régies financières et la fédération des syndicats des régies financières sont les deux rassemblements syndicaux des régies financières ayant demandé à leurs adhérents de rester chez eux. Certains perçoivent cette nouvelle grève comme un effet boule de neige issue du paiement de la Prime d'incitation à la performance (PIP) du personnel médical. Les autres fonctionnaires, qui connaissent aussi un retard de paiement de la PIP, voudraient saisir cette occasion pour se faire régler. Un avis que les syndicalistes du ministère de l'Economie et des Finances ne partagent pas du tout.



Georges-Maixent NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.