Mise en place d’un Fonds bleu pour le Bassin du Congo : Un défi majeur pour la gestion des ressources en eau

Neuf pays d’Afrique ont signé, le 9 mars à Oyo, au Congo, un mémorandum d’accord de création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo. Cet instrument vise à financer le développement et la promotion des ressources en eau de ces États.

L’ANGOLA, le Burundi, la Centrafrique, le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, le Maroc, le Rwanda et le Tchad ont signé, le 9 mars 2017, un mémorandum d’accord pour la création d’un Fonds bleu pour le Bassin du Congo.

L’objectif de cet outil est de mobiliser les ressources nécessaires auprès des contributeurs et investisseurs, afin d’accompagner les Etats membres du Bassin du Congo dans la lutte pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et la préservation des écosystèmes aquatiques et forestiers de cet espace géographique et écologique.

D’autres domaines sont également concernés par cet instrument. Il s’agit, entre autres, du développement du système de suivi hydrométrique et météorologique, la lutte contre les plantes envahissantes, la promotion des énergies renouvelables, le développement des systèmes d’irrigation, le drainage, en vue d’accroître la productivité des bassins de production et la lutte contre la pauvreté des populations riveraines.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.