Mise en place des réformes au sein de la Cémac : Les encouragements de Christine Lagarde

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a rencontré le 10 décembre dernier une délégation de haut niveau des institutions de la Communauté économique des États de l’Afrique Centrale (Cémac).

Celle-ci était conduite par Jean-Marie Ogandaga, président du Conseil des ministres de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac) et ministre gabonais de l’Economie et comprenant le Pr Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la Cémac, Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) et Halilou Yerima Boubakary, secrétaire général de la Commission bancaire de la Cémac.

Ce fut l'occasion d'avoir une discussion ouverte et constructive sur les progrès réalisés et les défis à venir dans la mise en œuvre de la stratégie adoptée par les pays de la Cémac et soutenue par les institutions régionales en réponse à la forte baisse des prix du pétrole de 2014. Cet effort est actuellement soutenu par le Fonds monétaire international à travers les programmes qu’il appuie dans quatre des six pays de la sous-région. Et devrait se traduire par la conclusion des programmes soutenus par le FMI avec les deux pays restants.



MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.