Marché financier : La BVMAC restera à Libreville

Aux termes d’un acte sous seing privé en date du 29 mai 2019, la BVMAC et le Douala Stock Exchange (DSX) ont établi le projet de leur fusion par voie d’absorption, du DSX par la BVMAC.

L’épilogue de la guerre de leadership entre la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) de Libreville et le Douala Stock Exchange semble enfin se dessiner. Selon un communiqué de la BVMAC, aux termes d’un acte sous seing privé en date du 29 mai 2019, le Douala Stock Exchange (DSX) et elle ont établi le projet de leur fusion par voie d’absorption, de la DSX par la BVMAC.

Les termes de ce projet, qui sera soumis à l’approbation des assemblées générales extraordinaires des actionnaires des deux entités, prévoient que le Douala Stock Exchange fasse apport de la totalité de son actif, évalué à 6,269 milliards de francs à charge de la totalité de son passif, évalué à 2,090 milliards de francs, soit un apport net de 4,178 milliards de francs.

En vue de rémunérer l’apport effectué par la société DSX, la BVMAC procédera à une augmentation de son capital de 3,542 milliards de francs par émission de 35 429 nouvelles actions de 100 000 francs nominal chacune, entièrement libérées, assorties d’une prime de fusion globale s’élevant à 633,88 millions de francs.



 MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.