Maladies du manioc : Élaborer un plan national d'action

atelier d’élaboration du Plan national de prévention et de riposte contre les maladies du manioc s'est déroulé du 30 novembre au 1er décembre 2018 à l'hôtel Ré-Ndama de Libreville. Au menu de ces travaux ouverts par le ministre de l'Agriculture Biendi Maganga Moussavou : élaborer un Plan national d’action contre la striure brune du manioc et autres maladies touchant les variétés de manioc cultivées au Gabon.

Organisé en collaboration avec le Programme ouest-africain d’épidémiologie virale (Wave), cet atelier a regroupé des chercheurs, des partenaires techniques et financiers, les organisations paysannes et les agriculteurs.

Ainsi que l'a déclaré le directeur local du programme Wave, Jean-François Mavoungou, « ce plan étalé sur cinq ans entend améliorer les moyens de subsistance de ménages d’agriculteurs vulnérables ». Selon lui, le plan quinquennal se fixe cinq objectifs principaux : surveiller les maladies virales du manioc, mettre en place la stratégie de gestion de pandémies, communiquer et sensibiliser efficacement les acteurs, évaluer l’impact des maladies virales de manioc sur la sécurité alimentaire et l’économie des ménages, et avoir une coordination nationale d’activités via un centre d’opération d’urgence.

Parmi les points abordés par les participants, la présentation de la situation du manioc au Gabon, l’état des lieux sur les maladies réelles affectant le manioc et la qualité du fonctionnement du système phytosanitaires.



AEE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.