Lutte contre le braconnage : Total Gabon et la CBG contre le braconnage

Gabon et la Compagnie des bois du Gabon (CBG), ensemble contre le braconnage. L'entreprise pétrolière s'engage à octroyer un financement à la CBG, dans le cadre du Programme anti-braconnage (Prolab).

L'accord concerne les parcs Moukalaba-Doudou et Loango, où sont situés les sites de l'entreprise. Cet accord s'explique par le fait que Total Gabon opère sur trois sites de productions au cœur de la forêt gabonaise, tous implantés dans un environnement extrêmement riche en biodiversité. « Nous sommes conscients que notre présence au cœur de la forêt peut avoir un impact négatif, en facilitant le braconnage. D'une part, en habituant la macro faune à la présence humaine et, d'autre part, en donnant un accès facile à nos sites pour les braconniers par les routes de desserte», a reconnu le patron de Total Gabon Henri-Max Ndong-Nzue . Qui espère que le personnel de son entreprise, les sous-traitants et les populations environnantes des sites exploités vont profiter des sensibilisations et devenir eux-mêmes acteurs en tant que donneurs d'alertes, « s'il semble que des personnes mal intentionnées circulent sur nos pistes», a-t-il indiqué.

Pour Guillaume Fenart, président directeur général de la CBG, cela permettra de protéger une zone privilégiée contre le braconnage. « Nous sommes heureux d'être rejoints par les pétroliers dans cette région de plus de 600 000 hectares».



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.