Lutte contre la vie chère : De nouvelles mesures pour soulager le panier de la ménagère

Les responsables des différentes administrations intervenant dans la chaîne des prix se sont retrouvés dernièrement, autour du ministre délégué à l’Economie, Pascal Houangni Ambouroue. Le but de cette rencontre était de comprendre pourquoi les efforts consentis par l’Etat depuis 2012, en vue de soulager le panier de la ménagère, n’ont aucun impact réel dans la vie du consommateur.

« IL était question de faire le point sur les dispositions prises par toutes les administrations concernant le problème de la vie chère qui perdure, et les attentes des Gabonais par rapport à la baisse des coûts des produits de première nécessité. En 2016, nous avons concédé une baisse de 4% sur tous les droits de trafic des cargaisons qui rentrent au Gabon », a indiqué un responsable du Conseil gabonais des chargeurs (CGC).

Pour l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), de nombreuses facilités sont en cours d’élaboration. L’une des plus importantes est la baisse des tarifs des produits de première nécessité. « Au niveau de l’Oprag, nous avons procédé à 20% de baisse sur le tarif des produits de première nécessité. La deuxième action que nous sommes en train de mener est de voir comment instaurer une tarification à la boîte, et la troisième action vise à ouvrir le marché de livraison des conteneurs, cela devrait induire des baisses qui évolueraient entre 15 et 20% », a confié Rigobert Ikambouayat Ndéka, directeur général de l’Oprag.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.